Article

Les Buggys 1/10 du club

Le club, grâce à un généreux donateur, possède 2 buggys 1/10 identiques de la marque Thunder Tiger. Il s’agit du modèle AT 10 ep Phoenix partageant la même base que le Team Asso B3. En fait à quelques exceptions près la voiture est la même. Il s’agit d’une version RTR commercialisée en 2007 avec un prix attractif et un catalogue d’options bien fourni.

Les Buggy du Club

 

La présentation commercial Thunder Tiger

 

Côté technique, il s’agit d’un buggy deux roues motrices propulsé par un moteur à charbon 17 tours donnant toute sa puissance aux roues par l’intermédiaire d’un différentiel à billes. Malheureusement la transmission est d’origine montée sur bague. Le châssis plastique est de type  baignoire, les amortisseurs à huile sont réglables en dureté via des cales. Du côté de la radio, outre le classique réglage du trim, le dual rate et l’EPA (réglage des fins de course) sont au rendez-vous. La direction quant à elle est assurée par un servo standard. Seul bemol coté vario le frein... il n'y en a pas.

Moteur modified à charbon interchangeable


En plus des deux buggys complets, le donateur nous a laissé quelques options sympathiques. Je me suis donc proposé de les mettre en état en vue de la journée roulante du mois de novembre. Au programme carbon et aluminium.

 

Les amortisseurs en aluminium "option" sont pré-montés et pré-remplis, mais l’huile est bien trop visqueuse et freine énormément la remontée de la tige, ils devront tous passer par la case remplissage. 

Blue is Better ?
Au poil
Carbone Alu
Les roulements seront plus efficient
la transmission sur roulement
Adieux
la voiture une fois finie ! quant à la prise tamiya : à proscrire pour toute application sérieuse de modélisme

Le Test

C’est sur un chemin calcaire de forêt que je suis allé, entre deux éclaircies, éprouver ce buggy. J’ai pour cela constitué un circuit de fortune, faute de pouvoir tourner en ce vendredi sur le terrain du club bien trop loin à cette heure-ci. Je vais mettre les choses au clair, pour ceux qui en douterait encore, le système est basique et peu puissant, vu les config possibles de nos jours, mais la nature de ce test est tout autre. Sachant cela on peut commencer, j’utilise pour ce test un pack LIPO 7.4v pas mal fatigué mais qui fera bien l’affaire, une fois la voiture sous tension j’effectue les premiers tours de roue.

 

J’enchaine alors tour sur tour, la voiture est directive et malgré la vitesse faible du servo, on place la voiture au millimètre, quel plaisir de contre braquer légèrement dans les virages rapide. Il n’y pas à redire le 4x2 ça reste quand même assez jouissif, le plaisir de conduire est bien là ! ouf dira-t-on.

L’ADN du B3 est bien présent et contribue à l’excellente tenue de route de la voiture et à l’amusement du pilote: N’est-ce pas là l’essentiel ?

 

 

Place aux chiffres : sur un run de 5 minutes le système a développé en moyenne 55 Watts avec un pic de 150 Watts. Cela confirme la faible puissance de l’ensemble. Le moteur a eu un courant moyen de 7 Ampères avec une valeur maximum de 21 Ampéres (Courbe bleue), pour se mouvoir pendant ces 5 minutes la voiture a ingurgité 670mah (Courbe rouge) je vous laisse calculer combien de temps pourra durer un accu de 5000mah. La courbe orange montre la tension de l’accu descendre au fil du run avec un valeur mini de 6.6Volts, le pack a repris une tension correct quand la charge appliquée sur celui-ci devint nul à la fin du run, ça confirme que le pack lipo est en fin de vie.

 

 

Tout membre du club peut, en respectant bien sur le matériel, conduire ces bolides. Il faut pour cela s’adresser à notre responsable voiture.